X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe

 

Photos qui parlent

 

 

Un travail à quatre mains mené par un photographe, Nicolas Krief, et une ciseleuse de sons, Marie Guérin, qui prend la forme de diaporamas sonores.

 
25-05-2018 | Par /
Episode 3 de la série Jours de fête : Le Loto
 

 
Le Loto est le troisième épisode d’une série intitulée Jours de fête, qui explore les moments de sociabilité en Sarthe rurale.
 
Vendredi, Salle des fêtes de la Suze-sur-Sarthe. Plus de trois cents personnes, des habitués pour la plupart, participent au Super Loto Spécial Bons organisé ce soir-là.
2 € la carte. 10 cartes achetées = 2 cartes gratuites. 
 
« Moi, j’allais jamais au Loto ; avec mon ex-mari on sortait pas. Avec six enfants, on va nulle part. Mais moi c’est ma passion. C’est ma passion ! »
 
 
23-09-2017 | Par /
Episode 2 de la série Jours de fête : Jour de commémoration
 

 

Après Le bal countryJour de commémoration est le deuxième épisode d’une série intitulée Jours de fête, qui explore les moments de sociabilité en Sarthe rurale.
 
Episode 2 de la série Jours de fête en Sarthe rurale : Jour de commémoration
 
« Ca se perd de plus en plus j’ai l’impression… Voilà, ça se perd. On devrait remettre ça au goût du jour, moi j’dis »
 
Lundi 8 mai, campagne sarthoise. Ce jour-là, le souvenir du maelström que fut le XXe siècle s’exprime comme une presque incongruité, en rites, en fanfare et en mots le temps d’une commémoration, et de retrouvailles villageoises.
 
 

 

 

18-04-2017 | Par /

Episode 1 de la série Jours de fête : le bal Country

 

 

Samedi soir dans la Sarthe.

 

« Je rêve d’être comme les Indiens. Vraiment, vivre comme eux. Après… on peut mourir. »

Le rêve américain, l’espace d’une soirée. Les pas des danseurs, qui font des kilomètres pour venir danser ; les chants, connus par coeur ; les yihaaa qui résonnent. 

 

Le bal country est le premier épisode d’une série intitulée Jours de fête, qui explore les moments de sociabilité en Sarthe. Ces gens qui se réunissent, dans un esprit de fête, de voyage, le temps de quelques heures, eux qui ne rencontreront peut-être jamais un Indien de leur vie.

 

Que conserver de ce voyage immobile, de cet ailleurs qui vient à nous avant même que nous allions à lui ? Comment voyager sans se déplacer ? Comment partir… sans partir ? 

 

Et le rêve sarthois alors ? Récit entre rillettes et fromage. « Et on continue à danser ».

 

Un travail à quatre mains mené par un photographe et une ciseleuse de sons, qui prend la forme de diaporamas sonores.