X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
8’41
8’41
| Par | 04 mai 2017
Photos MM

«C’est ça l’Europe, c’est ça la France?» Sami 3/5

Plus difficile encore que la traversée du désert et de la mer, le séjour de Sami dans la jungle de Calais. Dans le froid, entre les abris et les débris.

La jungle de Calais. La nuit, sombre ; les coups de couteaux ; les migrants échoués sur la sable. Et finalement, la jungle évacuée.

 

Sami et Marie Monier se sont rencontrés bien avant l'évacuation, décidée par le gouvernement Valls. Flottait alors une odeur de dioxyde, près des tentes où elle l'a rencontré. Sami est un réfugié érythréen, il a traversé le Sahara, la mer Méditerranée. La Manche aussi, il nous le racontait dans les deux premiers épisodes (le premier et le deuxième).

 

Mais avant, il a fallu vivre à Calais, dans la jungle. Une des épreuves les plus terribles de son parcours. Le froid mordant, glacial. Un repas par jour, et encore. Les bénévoles qui aident, qui sourient, mais qui ne sont pas en assez grand nombre. L'envie de traverser, les échecs. Sami est resté trois mois à Calais. Trois mois, une éternité, qu'il raconte à Marie Monier. 

 

Trois mois, et au loin, au bout, il y aura Leeds. Leeds et un permis de séjour, valable cinq ans. A la fin de ce délai, Sami va pouvoir bénéficier d’un titre de séjour permanent. Obtenir un compte bancaire, un numéro de sécurité sociale et son propre appartement.

Sami le racontait dans le premier épisode : 

 

« La vie de tous les jours en Angleterre, tant que tu n’as pas de papiers, c’est difficile, tu ne peux pas travailler, tu ne peux pas étudier ».

La suite de ce long voyage, le 4e épisode, en ligne par ici : Sami sent encore la soif dans sa gorge.

 

 

Production, montage et réalisation : Marie Monier. Mix : I'n'I. Voix traduction: Alexandre Comte.

Offert
EPISODE 3/5

«C’est ça l’Europe, c’est ça la France?» Sami 3/5

8’41
| Par | 04 mai 2017
Photos MM

Plus difficile encore que la traversée du désert et de la mer, le séjour de Sami dans la jungle de Calais. Dans le froid, entre les abris et les débris.

La jungle de Calais. La nuit, sombre ; les coups de couteaux ; les migrants échoués sur la sable. Et finalement, la jungle évacuée.

 

Sami et Marie Monier se sont rencontrés bien avant l'évacuation, décidée par le gouvernement Valls. Flottait alors une odeur de dioxyde, près des tentes où elle l'a rencontré. Sami est un réfugié érythréen, il a traversé le Sahara, la mer Méditerranée. La Manche aussi, il nous le racontait dans les deux premiers épisodes (le premier et le deuxième).

 

Mais avant, il a fallu vivre à Calais, dans la jungle. Une des épreuves les plus terribles de son parcours. Le froid mordant, glacial. Un repas par jour, et encore. Les bénévoles qui aident, qui sourient, mais qui ne sont pas en assez grand nombre. L'envie de traverser, les échecs. Sami est resté trois mois à Calais. Trois mois, une éternité, qu'il raconte à Marie Monier. 

 

Trois mois, et au loin, au bout, il y aura Leeds. Leeds et un permis de séjour, valable cinq ans. A la fin de ce délai, Sami va pouvoir bénéficier d’un titre de séjour permanent. Obtenir un compte bancaire, un numéro de sécurité sociale et son propre appartement.

Sami le racontait dans le premier épisode : 

 

« La vie de tous les jours en Angleterre, tant que tu n’as pas de papiers, c’est difficile, tu ne peux pas travailler, tu ne peux pas étudier ».

La suite de ce long voyage, le 4e épisode, en ligne par ici : Sami sent encore la soif dans sa gorge.

 

 

Production, montage et réalisation : Marie Monier. Mix : I'n'I. Voix traduction: Alexandre Comte.

Exils
Ecoutez aussi
16’35

Hmong : d’un monde à l’autre, au nom de la France.

Ils sont moins connus, pourtant leur histoire n'est pas sans rappeler celle des Harkis algériens.
16’35
28 octobre 2018
Offert
22’11

Hassan: en attendant l’asile

Ce jeune Afghan issu de la minorité Hazara persécutée apprend le français, fait de la radio, vend des Malboro bled et plaisante volontiers. La réponse de l’OFPRA va arriver...
22’11
05 octobre 2018
Offert
29’31

Abir, prof de français en Syrie, métallurgiste en Vendée

Elle s’est battue plusieurs mois pour faire libérer son mari torturé dans les geôles de Bachar al Assad. Récit
29’31
03 septembre 2018
Offert
18’43

Une famille de cœur

Mohammad, réfugié afghan de la tribu des Hazaras, vit à Paris dans l'hôtel particulier de Marie-France, styliste de renom. Apprentissage mutuel.
18’43
24 juillet 2018
Offert