X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
17’13
17’13
| Par | 18 avril 2017
Photos EF

C’est qui ? C’est le cyclo-plombier !

Elian a décidé de dépanner les éviers bouchés en pédalant dans les rues de Paris. Ponctualité et fessiers en acier, déboucher n’est pas polluer.

Premier d'une série que l'on vous propose sur le travail, TafTaf. Avec aujourd'hui, Elian, qui revisite un vieux métier : Elian, cheveux courts noirs et sourire facile, est cycloplombier, dans les rues de Paris.

 

Un nom de boulot qui interpelle autant que le vélo à remorque avec lequel il se déplace, ses outils et des kilos de pièces de rechange à l'intérieur. Sur Paris, Elian est le seul à exercer la version "à vélo" de son emploi.

 

Ça pourrait paraître anecdotique, mais cela s'accompagne d'une envie de circuits courts, d'une volonté de ne pas arnaquer le client, d'achats de produits écolos, aussi.

 

Pourtant, il y a encore 5 ans, Elian vivait plutôt la nuit, et était loin de porter une salopette de plombier. Barman, fêtard, le coude souvent levé. Un jour, un enfant pointe le bout de son nez.

 

"Il est arrivé au bon moment. Comme s'il me disait, papa, on arrête la canette et on se met à la bicyclette. Et c'est vrai que vaut mieux faire 50 kilomètres par jour que de boire trois litres de bière par soir."

Plus que jamais, le projet a un sens. Elian a perdu sa mère il y a quelques mois. Elle qui lui disait toujours "arrête de parler et fais-le". Alors il fait. Et il continue à parler. Parfois pour nous raconter.

 

 

(Production, montage et réalisation : Elodie Font. Mix : Clémence Bonfils)

EPISODE

C’est qui ? C’est le cyclo-plombier !

17’13
| Par | 18 avril 2017
Photos EF

Elian a décidé de dépanner les éviers bouchés en pédalant dans les rues de Paris. Ponctualité et fessiers en acier, déboucher n’est pas polluer.

Premier d'une série que l'on vous propose sur le travail, TafTaf. Avec aujourd'hui, Elian, qui revisite un vieux métier : Elian, cheveux courts noirs et sourire facile, est cycloplombier, dans les rues de Paris.

 

Un nom de boulot qui interpelle autant que le vélo à remorque avec lequel il se déplace, ses outils et des kilos de pièces de rechange à l'intérieur. Sur Paris, Elian est le seul à exercer la version "à vélo" de son emploi.

 

Ça pourrait paraître anecdotique, mais cela s'accompagne d'une envie de circuits courts, d'une volonté de ne pas arnaquer le client, d'achats de produits écolos, aussi.

 

Pourtant, il y a encore 5 ans, Elian vivait plutôt la nuit, et était loin de porter une salopette de plombier. Barman, fêtard, le coude souvent levé. Un jour, un enfant pointe le bout de son nez.

 

"Il est arrivé au bon moment. Comme s'il me disait, papa, on arrête la canette et on se met à la bicyclette. Et c'est vrai que vaut mieux faire 50 kilomètres par jour que de boire trois litres de bière par soir."

Plus que jamais, le projet a un sens. Elian a perdu sa mère il y a quelques mois. Elle qui lui disait toujours "arrête de parler et fais-le". Alors il fait. Et il continue à parler. Parfois pour nous raconter.

 

 

(Production, montage et réalisation : Elodie Font. Mix : Clémence Bonfils)

Taf taf
Ecoutez aussi
17’21

Barbara: quand on voit mieux avec les mains

Si Barbara avait eu un CDI, elle n’aurait pas changé de vie. L’ancienne journaliste est devenue luthière en guitare, peu d’argent mais pas de regret.
17’21
09 juillet 2017
19’06

Aiva, des maths, des lignes de codes, de l’art

Arnaud, Denis et Pierre sont chercheurs et développeurs en Intelligence Artificielle. Ils ont créé AIVA, un robot qui compose de la musique classique. Visite dans leur antre aux grosses machines
19’06
26 juin 2017
19’09

Gaël, le pape de l’open data

Il ne peut pas s’en empêcher : détourner les données qui passent, même en voiture ou à l’hôpital. «C’est pour aider», dit le hacker.
19’09
18 mai 2017