X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
19’23
19’23
| Par | 01 mai 2017

Henri, fils de cheminot avec de Gaulle

Souvenirs du général de Gaulle avant la fin

Il est décédé quelques jours après cet entretien. Henri, grand-père de l'auteure, raconte dans ce testament sonore son incroyable vie, le temps d'une mémoire vive. Il a pris sa meilleure voix, a rassemblé ses souvenirs et nous a raconté ce parcours qui l'a emmené jusque dans les cabinets de la République. Henri, ancien collaborateur du général de Gaulle - dont tant se sont réclamés pendant la campagne présidentielle. Son corps est maigre, mais sa voix toujours forte. Véra-Lou Derid, l'auteure, lui met son casque sur les oreilles. Il s'écoute, un peu. Et reprend son récit. 

 

Par pudeur, il évoque peu sa famille, son enfance. Né en 1928, il a sur quelques photos une mine triste. Un père cheminot, une mère au foyer. Plus tard, il monte jusqu'à Paris, le ciné entre copains, les livres, les études de lettres et l'avenir qui se profilait

Devient sous-préfet, et, sans qu'il n'ait jamais su pourquoi, est un jour appelé pour venir servir la République au plus près, proche des conseillers de De Gaulle. Se souvient de l'appétit de Chirac, dès 6h du mat'. Des expressions de De Gaulle, qui sentaient bon le latin - il disait souvent "bigre". 

 

Nous nous promenons avec Henri dans les fantômes du passé. Entre requins, humour, le voyage à Québec (De Gaulle qui réagit "eh bah dis donc" "avec un zeste d'André Malraux. Et cette anecdote mêlant foie gras et Chah d'Iran

 

 

Réalisation et mixage: I'n'I

Offert
EPISODE

Henri, fils de cheminot avec de Gaulle

19’23
| Par | 01 mai 2017

Souvenirs du général de Gaulle avant la fin

Il est décédé quelques jours après cet entretien. Henri, grand-père de l'auteure, raconte dans ce testament sonore son incroyable vie, le temps d'une mémoire vive. Il a pris sa meilleure voix, a rassemblé ses souvenirs et nous a raconté ce parcours qui l'a emmené jusque dans les cabinets de la République. Henri, ancien collaborateur du général de Gaulle - dont tant se sont réclamés pendant la campagne présidentielle. Son corps est maigre, mais sa voix toujours forte. Véra-Lou Derid, l'auteure, lui met son casque sur les oreilles. Il s'écoute, un peu. Et reprend son récit. 

 

Par pudeur, il évoque peu sa famille, son enfance. Né en 1928, il a sur quelques photos une mine triste. Un père cheminot, une mère au foyer. Plus tard, il monte jusqu'à Paris, le ciné entre copains, les livres, les études de lettres et l'avenir qui se profilait

Devient sous-préfet, et, sans qu'il n'ait jamais su pourquoi, est un jour appelé pour venir servir la République au plus près, proche des conseillers de De Gaulle. Se souvient de l'appétit de Chirac, dès 6h du mat'. Des expressions de De Gaulle, qui sentaient bon le latin - il disait souvent "bigre". 

 

Nous nous promenons avec Henri dans les fantômes du passé. Entre requins, humour, le voyage à Québec (De Gaulle qui réagit "eh bah dis donc" "avec un zeste d'André Malraux. Et cette anecdote mêlant foie gras et Chah d'Iran

 

 

Réalisation et mixage: I'n'I

Mémoire Vive
Ecoutez aussi
23’58

Pierre, orfèvre du parfum

Pierre Dinand, 86 ans, est devenu presque par hasard un artisan incontournable du parfum. Toute sa vie, il a créé les flacons des plus grands couturiers, et il n'est pas prêt de s'arrêter.
23’58
02 juillet 2018
Offert
19’31

Hubert, OS et fier de l’être

Hubert, 71 ans dont 35 à la chaîne, raconte ses souvenirs de son arrivée chez Peugeot à Sochaux, trois mois avant les événements de Mai 68.
19’31
22 mai 2018
Offert
31’10

Marie-Thérèse, au service des jeunes

Marie-Thérèse Giustetto, 83 ans, a dédié sa vie à ceux qui sont devenus en quelque sorte ses enfants: ses élèves. 40 ans de carrière, dans les quartiers Nord de Marseille
31’10
26 janvier 2018
Offert
20’23

Elisabeth, une vie de théâtre

Le théâtre a sauvé Elisabeth de la tragédie de sa vie, avec actes et entractes. Mais le rideau n'est pas encore tombé.
20’23
15 novembre 2017
Offert