X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
15’53
15’53
| Par | 23 mai 2017
Photos PC

Je me gratte tout le temps

Parce que la peau est partout, parce que la peau parle, autant traquer tous les symptômes, parier sur toutes les spécialités pour tenter de soulager. Beau pari au CHU de Brest.

Vous l'avez dans la tête, le son du moustique qui vous empêche de passer une bonne nuit ? Une piqûre, une deuxième. Démangeaisons intenses, mais éphémères. Il y a pourtant des gens qui ont la peau qui les démangent en permanence.

 

Brest, service dermatologie, Pascale Clark et son micro. Dans un couloir voisin du CHU, Irène Frachon, dont le combat contre le médiator a fait l'objet d'un film, La fille de Brest.

 

Bâtiment 4, 3ème étage, les dermatologues cherchent, enquêtent sur ces peaux qui démangent.

 

Pourquoi se gratte-on ? Dans 90 % des cas, pour une maladie de peau. Eczéma, psoriasis et autres mots qui donnent la chair de poule. Du stress, ne pas savoir exprimer ses émotions, des maladies psychiques, parfois. Que faire pour soulager ceux qui se grattent ? Cette femme par exemple, 68 ans, dont les démangeaisons ne la lâchent pas depuis la mort de son mari, et depuis l'arrêt de la clope. D'abord l'épaule droite, et ça s'est propagé. La nuit, le jour, jusqu'au sang. Sans comprendre ce qu'il se passe.

 

Et vous ? Vous vous grattez pourquoi ? L'enquête est souvent compliquée, le puzzle difficile à recomposer.

 

Montage et réalisation : Sonia Leyglene. Mix : I'n'I. Guitare : Nathan Zanagar.

Offert
EPISODE

Je me gratte tout le temps

15’53
| Par | 23 mai 2017
Photos PC

Parce que la peau est partout, parce que la peau parle, autant traquer tous les symptômes, parier sur toutes les spécialités pour tenter de soulager. Beau pari au CHU de Brest.

Vous l'avez dans la tête, le son du moustique qui vous empêche de passer une bonne nuit ? Une piqûre, une deuxième. Démangeaisons intenses, mais éphémères. Il y a pourtant des gens qui ont la peau qui les démangent en permanence.

 

Brest, service dermatologie, Pascale Clark et son micro. Dans un couloir voisin du CHU, Irène Frachon, dont le combat contre le médiator a fait l'objet d'un film, La fille de Brest.

 

Bâtiment 4, 3ème étage, les dermatologues cherchent, enquêtent sur ces peaux qui démangent.

 

Pourquoi se gratte-on ? Dans 90 % des cas, pour une maladie de peau. Eczéma, psoriasis et autres mots qui donnent la chair de poule. Du stress, ne pas savoir exprimer ses émotions, des maladies psychiques, parfois. Que faire pour soulager ceux qui se grattent ? Cette femme par exemple, 68 ans, dont les démangeaisons ne la lâchent pas depuis la mort de son mari, et depuis l'arrêt de la clope. D'abord l'épaule droite, et ça s'est propagé. La nuit, le jour, jusqu'au sang. Sans comprendre ce qu'il se passe.

 

Et vous ? Vous vous grattez pourquoi ? L'enquête est souvent compliquée, le puzzle difficile à recomposer.

 

Montage et réalisation : Sonia Leyglene. Mix : I'n'I. Guitare : Nathan Zanagar.

Santé publique
Ecoutez aussi
18’30

Du chanvre au cannabis thérapeutique

Une éventuelle autorisation en France sauverait-elle certains agriculteurs en difficulté? Pas si simple. Reportage sur le champs.
18’30
21 octobre 2018
Offert
20’44

Suffoquer au pied du Mont Blanc

Des habitants de la vallée de l’Arve racontent leur quotidien surpollué : enfants confinés, problèmes respiratoires, indifférence des élus.
20’44
29 mai 2018
Offert
35’15

Je suis atteint de Lyme

Enquête et journal de bord sur une maladie aux multiples symptômes que la médecine tarde à reconnaître comme pandémique et chronique.
35’15
20 avril 2018
Offert
28’29

Les nouveaux électrochocs

Sous anesthésie, l’électroconvulsivothérapie donne de bons résultats dans les cas de dépressions sévères. Reportage électrique au HP de Bron près de Lyon.
28’29
17 avril 2018
Offert