X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
4’00
4’00
| Par | 01 juin 2018

Lettre d’amour à l’apéro

Les jours s’allongent, la température monte, et même sous la pluie, le rituel des beaux jours revient.

Cher apéro,

 

Je respire l’air orageux, et je sens dans mes naseaux l’été qui approche. Et toi tu es dans son sillage. Pour nous annoncer sa venue prochaine, tu envahis les parcs, les terrasses et les humeurs.

 

Le soleil est généreux le gosier se dessèche mais au-delà de la soif a étanché apéro surtout délicieux moment de retrouvailles. Peu importe ta nature : picon bière, riesling, spritz, anisette, lait fraise ou grenadine, tu es un savant mélange, une potion d’amour.

 

Je te prépare à l’ombre d’un parasol, A chacune de mes gorgées, je sens un changement s’opérer en moi. Tu colles un sourire à mes lèvres, un chauffage dans mon cœur, des étoiles dans mes yeux, de la douceur dans mon gosier, et de la fête dans mes idées.

 

Tu décapsules les interdits et les timidités, et grâce à toi je peux être pleinement moi. A chaque gorgée de toi tu ouvres mon esprit et tu ouvres mon appétit pour la vie. Avec toi je vois le monde en beau. Tu tire-bouchonne mes ennuis, je sirote mes douleurs et tu dilues mes idées sombres.

 

L’avenir est plein de promesses quand tu es au fond de ma bouche, et au creux de mon verre, et au creux de mes rêves, je ne veux plus te quitter et je plonge en toi jusqu’à l’ivresse.

 

Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous; enivrez-vous sans trêve ! De vin, de poésie, d’amour… Je nous sers un pichet de rimes riches, une pinte de baisers, et une bolée de rêverie.

 

Je t’embrasse,

 

Elsa

Offert
EPISODE

Lettre d’amour à l’apéro

4’00
| Par | 01 juin 2018

Les jours s’allongent, la température monte, et même sous la pluie, le rituel des beaux jours revient.

Cher apéro,

 

Je respire l’air orageux, et je sens dans mes naseaux l’été qui approche. Et toi tu es dans son sillage. Pour nous annoncer sa venue prochaine, tu envahis les parcs, les terrasses et les humeurs.

 

Le soleil est généreux le gosier se dessèche mais au-delà de la soif a étanché apéro surtout délicieux moment de retrouvailles. Peu importe ta nature : picon bière, riesling, spritz, anisette, lait fraise ou grenadine, tu es un savant mélange, une potion d’amour.

 

Je te prépare à l’ombre d’un parasol, A chacune de mes gorgées, je sens un changement s’opérer en moi. Tu colles un sourire à mes lèvres, un chauffage dans mon cœur, des étoiles dans mes yeux, de la douceur dans mon gosier, et de la fête dans mes idées.

 

Tu décapsules les interdits et les timidités, et grâce à toi je peux être pleinement moi. A chaque gorgée de toi tu ouvres mon esprit et tu ouvres mon appétit pour la vie. Avec toi je vois le monde en beau. Tu tire-bouchonne mes ennuis, je sirote mes douleurs et tu dilues mes idées sombres.

 

L’avenir est plein de promesses quand tu es au fond de ma bouche, et au creux de mon verre, et au creux de mes rêves, je ne veux plus te quitter et je plonge en toi jusqu’à l’ivresse.

 

Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous; enivrez-vous sans trêve ! De vin, de poésie, d’amour… Je nous sers un pichet de rimes riches, une pinte de baisers, et une bolée de rêverie.

 

Je t’embrasse,

 

Elsa

Lettres d'amour
Ecoutez aussi
4’50

Lettre d’amour à l’amour

Comme disait Edith Piaf : "Je me fous du monde entier, tant qu'l'amour inond'ra mes matins". Notre Edith à nous, c'est Elsa et elle en parle le mieux.
4’50
05 juillet 2018
Offert
5’15

Lettre d’amour à la musique

C'est la fête de la musique, feu d'artifice dans la tête et stimulation des neurones, libre cours à l'imagination.
5’15
21 juin 2018
Offert
4’50

Lettre d’amour au ballon rond

Quelque chose ne tourne pas rond sur notre planète, elle devient toute entière un gigantesque ballon de foot pendant la Coupe du monde. Lettre d'amour au ballon rond, un peu de douceur entre deux coups de pied.
4’50
14 juin 2018
Offert
4’51

Lettre d’amour au plastique

Révolution, société de consommation, pollution : le plastique, c'est pas si fantastique.
4’51
08 juin 2018
Offert