X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
4’36
4’36
| Par | 15 mars 2018

Lettre d’amour au Livre

A l’approche du Salon du Livre, déclaration d’amour aux mots, aux pages, aux reliures, à l’évasion.

Cher livre, je te déplie, je t’ouvre, je te parcours de mes yeux amoureux. Tu m’entoures et tu m’enserres chaque jour. Moi je t’écoute, en silence. Je ne sais pas si c’est toi qui pénètre à l’intérieur de moi ou si c’est moi qui rentre en toi. Je caresse ta reliure. Je respire ta couverture et tes feuilles m’inspirent. Tu fais naître en moi une terre sans frontière et tu ouvres toutes mes fenêtres sur de nouveaux horizons. 

 

Tu es dans ma tête, tu es dans ma poche, tu es dans mes pores. Je respire avec toi. Je vis dans le monde que tu construis au fil de tes pages. Grace à toi je suis tour à tour devenue un vagabond sauvage, un nénuphar, un vieillard, un chat parlant, un lampadaire, et j'aime ces personnages que tu me fais devenir.

 

Tu ne m’ordonnes jamais rien, tu me suggères, et tu laisses fleurir en moi les images et les pensées. Tu es mon refuge au réel quand rien ne va, que le ciel n’est pas assez bleu et que le monde n’est pas assez bon. Tu donnes des couleurs aux moments de douleurs, et quand tout va colère tu peux m’aider à mettre les choses au clair. C’est ta fête tous les jours dans mon cœur, et ce weekend, c’est ta fête tout court avec le Salon du Livre.

 

Cette année, la littérature Russe y est mise à l’honneur. Et dans le même temps, ce 18 mars, Vladimir Poutine sera réélu à sa propre succession. D’un côté il y a le triste monde réel. De l’autre côté du réel, il y a toi. Toi, Livre, contrairement à la politique, tu es la parole de la liberté et tu passes au-dessus de n’importe quel barbelé.

 

Avec toi, L’histoire s’écrit, le présent se déconstruit et le futur se réfléchit.

 

Très cher livre, Tu es une drôle de chose : à la fois un missile, à la fois fleur. Je t’effeuillette comme je t’aime et je t’embrasse.

 

Elsa

 

Mix Sonia Leyglene

Offert
EPISODE

Lettre d’amour au Livre

4’36
| Par | 15 mars 2018

A l’approche du Salon du Livre, déclaration d’amour aux mots, aux pages, aux reliures, à l’évasion.

Cher livre, je te déplie, je t’ouvre, je te parcours de mes yeux amoureux. Tu m’entoures et tu m’enserres chaque jour. Moi je t’écoute, en silence. Je ne sais pas si c’est toi qui pénètre à l’intérieur de moi ou si c’est moi qui rentre en toi. Je caresse ta reliure. Je respire ta couverture et tes feuilles m’inspirent. Tu fais naître en moi une terre sans frontière et tu ouvres toutes mes fenêtres sur de nouveaux horizons. 

 

Tu es dans ma tête, tu es dans ma poche, tu es dans mes pores. Je respire avec toi. Je vis dans le monde que tu construis au fil de tes pages. Grace à toi je suis tour à tour devenue un vagabond sauvage, un nénuphar, un vieillard, un chat parlant, un lampadaire, et j'aime ces personnages que tu me fais devenir.

 

Tu ne m’ordonnes jamais rien, tu me suggères, et tu laisses fleurir en moi les images et les pensées. Tu es mon refuge au réel quand rien ne va, que le ciel n’est pas assez bleu et que le monde n’est pas assez bon. Tu donnes des couleurs aux moments de douleurs, et quand tout va colère tu peux m’aider à mettre les choses au clair. C’est ta fête tous les jours dans mon cœur, et ce weekend, c’est ta fête tout court avec le Salon du Livre.

 

Cette année, la littérature Russe y est mise à l’honneur. Et dans le même temps, ce 18 mars, Vladimir Poutine sera réélu à sa propre succession. D’un côté il y a le triste monde réel. De l’autre côté du réel, il y a toi. Toi, Livre, contrairement à la politique, tu es la parole de la liberté et tu passes au-dessus de n’importe quel barbelé.

 

Avec toi, L’histoire s’écrit, le présent se déconstruit et le futur se réfléchit.

 

Très cher livre, Tu es une drôle de chose : à la fois un missile, à la fois fleur. Je t’effeuillette comme je t’aime et je t’embrasse.

 

Elsa

 

Mix Sonia Leyglene

Lettres d'amour
Ecoutez aussi
4’50

Lettre d’amour à l’amour

Comme disait Edith Piaf : "Je me fous du monde entier, tant qu'l'amour inond'ra mes matins". Notre Edith à nous, c'est Elsa et elle en parle le mieux.
4’50
05 juillet 2018
Offert
5’15

Lettre d’amour à la musique

C'est la fête de la musique, feu d'artifice dans la tête et stimulation des neurones, libre cours à l'imagination.
5’15
21 juin 2018
Offert
4’50

Lettre d’amour au ballon rond

Quelque chose ne tourne pas rond sur notre planète, elle devient toute entière un gigantesque ballon de foot pendant la Coupe du monde. Lettre d'amour au ballon rond, un peu de douceur entre deux coups de pied.
4’50
14 juin 2018
Offert
4’51

Lettre d’amour au plastique

Révolution, société de consommation, pollution : le plastique, c'est pas si fantastique.
4’51
08 juin 2018
Offert