X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
19’20
19’20
| Par | 19 avril 2018

Loi asile-immigration : visite dans un centre de rétention

A l’improviste, le député LREM Bertrand Sorre s’est présenté au Centre du Mesnil-Amelot, près de Roissy. Une prison de l’ennui.

Alors que le projet de loi Asile-Immigration est examiné cette semaine à l’Assemblée nationale, Bertrand Sorre et Grégory Galbadon, deux parlementaires de la Manche élus pour la première fois députés En Marche, ont visité un centre de rétention administrative (CRA).
 
Le projet de loi, dénoncé par de nombreuses associations comme restreignant le droit d’asile et les droits humains, propose notamment d’allonger la durée de rétention des sans-papiers de 45 à 90 jours dans ces lieux de privation de liberté, anti-chambres des expulsions qui accueillent hommes, femmes et enfants. 
 
Le 3 Avril 2018, dans le cadre d’une visite parlementaire non annoncée, BoxSons a pu rentrer avec son micro dans le CRA (Centre de Rétention Adminstratif) le plus important de France, au Mesnil-Amelot à deux pas des pistes de l’aéroport de Roissy. 
 
A écouter : "Réfugiés, bien des destins entre ses mains", rencontre avec Inès, chargée d’examiner les demandes d’asile. Elle travaille à l'OFPRA, là où se concrétisent les politiques migratoires.
EPISODE

Loi asile-immigration : visite dans un centre de rétention

19’20
| Par | 19 avril 2018

A l’improviste, le député LREM Bertrand Sorre s’est présenté au Centre du Mesnil-Amelot, près de Roissy. Une prison de l’ennui.

Alors que le projet de loi Asile-Immigration est examiné cette semaine à l’Assemblée nationale, Bertrand Sorre et Grégory Galbadon, deux parlementaires de la Manche élus pour la première fois députés En Marche, ont visité un centre de rétention administrative (CRA).
 
Le projet de loi, dénoncé par de nombreuses associations comme restreignant le droit d’asile et les droits humains, propose notamment d’allonger la durée de rétention des sans-papiers de 45 à 90 jours dans ces lieux de privation de liberté, anti-chambres des expulsions qui accueillent hommes, femmes et enfants. 
 
Le 3 Avril 2018, dans le cadre d’une visite parlementaire non annoncée, BoxSons a pu rentrer avec son micro dans le CRA (Centre de Rétention Adminstratif) le plus important de France, au Mesnil-Amelot à deux pas des pistes de l’aéroport de Roissy. 
 
A écouter : "Réfugiés, bien des destins entre ses mains", rencontre avec Inès, chargée d’examiner les demandes d’asile. Elle travaille à l'OFPRA, là où se concrétisent les politiques migratoires.
Exils
Ecoutez aussi
13’26

L’école malgré tout

Le centre d’hébergement d’urgence d’Ivry abrite quatre classes pour les réfugiés de 6 à 18 ans. Apprendre loin de chez soi.
13’26
01 mai 2018
13’34

Réfugiés : bien des destins entre ses mains

À 25 ans, Inès travaille à l’OFPRA où elle est chargée d’examiner les demandes d’asile. Portrait.
13’34
20 février 2018
13’50

La diagonale des mains tendues

Nice, Paris, Calais : paroles et portraits de Français pris en flagrant délit d’aide aux migrants. En partenariat avec Le 1.
13’50
06 février 2018
Offert
18’09

Calais : « un chien est mieux traité »

Tentes, couvertures arrachées ou lacérées, gazages, les associations parlent de maltraitance institutionnelle à l’encontre des exilés. Yolaine continue de les nourrir.
18’09
16 janvier 2018