X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
15’03
15’03
| Par | 18 avril 2017
Photos

Ododo, à la quête du sommeil

Pour ceux qui cherchent le sommeil. Composition lancinante et tse tse (à écouter au casque)

Vous avez du mal à trouver le sommeil en ce moment ? Les insomnies sont vos meilleures ennemies ? 

Branchez vos écouteurs ou votre casque pour une meilleure expérience.

 

Ododo est une pièce dite "acousmatique" : une musique composée à partir de sons divers, sans les règles standards de notes et rythmes.

 
Le point de départ d'Ododo était le souhait d'une musique qui accompagne ou facilite l'endormissement.  
L'élément clé de la pièce est le glissement, progressif, de couches rythmiques en couches rythmiques de tempi légèrement différents. Cette méthode d'écriture, inspirée de Piano Phase de Steve Reich, produit une sensation d'obstination étourdissante, et d'envahissement de l'espace sonore. Cette pièce devait capter l'auditeur, puis le maintenir dans un espace qui déconnecte du réel, et enfin le lâcher avec douceur.
 
Nous, on a testé et on dort sans s'arrêter depuis qu'on a écouté le son - on émerge juste pour vous écrire ce petit mot.
Bonne nuit (ou bonne sieste).
 
Production, montage, réalisation et mix : Romain Anklewicz et Vincent Guiot
EPISODE

Ododo, à la quête du sommeil

15’03
| Par | 18 avril 2017
Photos

Pour ceux qui cherchent le sommeil. Composition lancinante et tse tse (à écouter au casque)

Vous avez du mal à trouver le sommeil en ce moment ? Les insomnies sont vos meilleures ennemies ? 

Branchez vos écouteurs ou votre casque pour une meilleure expérience.

 

Ododo est une pièce dite "acousmatique" : une musique composée à partir de sons divers, sans les règles standards de notes et rythmes.

 
Le point de départ d'Ododo était le souhait d'une musique qui accompagne ou facilite l'endormissement.  
L'élément clé de la pièce est le glissement, progressif, de couches rythmiques en couches rythmiques de tempi légèrement différents. Cette méthode d'écriture, inspirée de Piano Phase de Steve Reich, produit une sensation d'obstination étourdissante, et d'envahissement de l'espace sonore. Cette pièce devait capter l'auditeur, puis le maintenir dans un espace qui déconnecte du réel, et enfin le lâcher avec douceur.
 
Nous, on a testé et on dort sans s'arrêter depuis qu'on a écouté le son - on émerge juste pour vous écrire ce petit mot.
Bonne nuit (ou bonne sieste).
 
Production, montage, réalisation et mix : Romain Anklewicz et Vincent Guiot
Respirations
Ecoutez aussi
15’49

Lucienne et Jonathan : ils s’aiment

Elle a 102 ans, lui 30. Il l’appelle Mamie et l’aide au quotidien. Elle n’a pas eu d’enfant, c’est à elle qu’il se confie. Tendre amitié à Armentières.
15’49
16 mai 2018
12’45

Christiane, 78 ans, 19ème marathon

Christiane, 78 ans, court le marathon tous les ans. Elle entretient sa santé de fer avec de l'entraînement, quelques cigarettes, pas mal d'apéros et un mental de combattante.
12’45
07 avril 2018
18’51

Des filles dans la mêlée

Myriam a décidé de créer une équipe de rugby féminine dans les quartiers nord de Marseille. Placages, abdos, éclats de rires et essais marqués contre les clichés.
18’51
14 mars 2018
9’40

Ecrire à mort

Visite au frigo numérique de Libération où dorment les nécrologies des célébrités. Alexandra Schwarzbrod raconte.
9’40
13 février 2018