X
Se connecter
Adresse e-mail
Mot de passe
00'00
|
11’46
11’46
| Par | 10 mai 2017

« Sami sent encore la soif dans sa gorge » Sami 4/5

Entre l’Erythrée et Calais, des frontières, le Sahara, la Méditerranée et leurs périls. Partout, des passeurs à payer. Au bout, le plus beau jour de sa vie.

Frontière Érythrée/Soudan. Durée de la traversée : trois nuits, à pied - de jour, les soldats peuvent tuer ceux qui fuient. Coût : 1000 dollars.

C'est l'été, la nuit est brûlante, Sami fuit l'Erythrée. Personne n'est au courant, il n'a pas dit au revoir. Il part après 10 ans de service militaire.

 

 

Chaque partie de son corps est déjà là-bas. Très vite, la soif le prend aux entrailles : 

 

"Il y avait de l'eau sur le sol. Je l'ai bu, même si elle était très sale."

Arrivée dans un immense camp, où 120 000 réfugiés s'entassent, à l'est du Soudan.

 

Et Sami reprend la route, illégalement. Son but : la Libye. Il paie à nouveau, grâce à son oncle, qui lui fait régulièrement des versements Western Union.

Trois jours en pick-up, très dangereux, à une vitesse folle, sur le sable. 

 

Le-voici dans le Sahara.

 

"Le Sahara, c'est le pire."

La soif, terrible. Boire de l'eau, avoir l'estomac plein d'eau, mais la bouche qui en demande davantage. "Tu as toujours soif, tu en veux toujours plus". La soif, qui te rend si faible. Chaque minute, le besoin d'eau est si fort.

 

Et puis, de la Libye, traverser la mer Méditerranée. Un bateau, et pas de gilet de sauvetage. Sami ne sait pas nager, il est coincé dans la cale du bateau. Si le bateau coule, il coule avec. Comme un bout de bois dans la mer.

 

Le jour où ils ont été secouru par les autorités italiennes, Sami le dit dans un demi-sourire :  

 

 

"C'était le plus beau jour de ma vie".

 

La fuite aura duré trois mois. Combien de semaines, de mois, encore, avant de réussir à atteindre Leeds, où Sami nous attendait dans le premier épisode ? Leeds où il joue au foot, où il se perfectionne en anglais, pour venir en aide à ses frères d'exil. Combien de semaines avant d'atteindre la terrible jungle de Calais, un des pires souvenirs de son voyage ? Comment traverser la Manche ?

 

Suite et fin de notre série avec Sami : Tu sais, personne ne veut quitter son pays.

 

Production, montage et réalisation : Marie Monier. Mix : I'n'I. Voix traduction: Alexandre Comte.

Offert
EPISODE 4/5

« Sami sent encore la soif dans sa gorge » Sami 4/5

11’46
| Par | 10 mai 2017

Entre l’Erythrée et Calais, des frontières, le Sahara, la Méditerranée et leurs périls. Partout, des passeurs à payer. Au bout, le plus beau jour de sa vie.

Frontière Érythrée/Soudan. Durée de la traversée : trois nuits, à pied - de jour, les soldats peuvent tuer ceux qui fuient. Coût : 1000 dollars.

C'est l'été, la nuit est brûlante, Sami fuit l'Erythrée. Personne n'est au courant, il n'a pas dit au revoir. Il part après 10 ans de service militaire.

 

 

Chaque partie de son corps est déjà là-bas. Très vite, la soif le prend aux entrailles : 

 

"Il y avait de l'eau sur le sol. Je l'ai bu, même si elle était très sale."

Arrivée dans un immense camp, où 120 000 réfugiés s'entassent, à l'est du Soudan.

 

Et Sami reprend la route, illégalement. Son but : la Libye. Il paie à nouveau, grâce à son oncle, qui lui fait régulièrement des versements Western Union.

Trois jours en pick-up, très dangereux, à une vitesse folle, sur le sable. 

 

Le-voici dans le Sahara.

 

"Le Sahara, c'est le pire."

La soif, terrible. Boire de l'eau, avoir l'estomac plein d'eau, mais la bouche qui en demande davantage. "Tu as toujours soif, tu en veux toujours plus". La soif, qui te rend si faible. Chaque minute, le besoin d'eau est si fort.

 

Et puis, de la Libye, traverser la mer Méditerranée. Un bateau, et pas de gilet de sauvetage. Sami ne sait pas nager, il est coincé dans la cale du bateau. Si le bateau coule, il coule avec. Comme un bout de bois dans la mer.

 

Le jour où ils ont été secouru par les autorités italiennes, Sami le dit dans un demi-sourire :  

 

 

"C'était le plus beau jour de ma vie".

 

La fuite aura duré trois mois. Combien de semaines, de mois, encore, avant de réussir à atteindre Leeds, où Sami nous attendait dans le premier épisode ? Leeds où il joue au foot, où il se perfectionne en anglais, pour venir en aide à ses frères d'exil. Combien de semaines avant d'atteindre la terrible jungle de Calais, un des pires souvenirs de son voyage ? Comment traverser la Manche ?

 

Suite et fin de notre série avec Sami : Tu sais, personne ne veut quitter son pays.

 

Production, montage et réalisation : Marie Monier. Mix : I'n'I. Voix traduction: Alexandre Comte.

Exils
Ecoutez aussi
16’35

Hmong : d’un monde à l’autre, au nom de la France.

Ils sont moins connus, pourtant leur histoire n'est pas sans rappeler celle des Harkis algériens.
16’35
28 octobre 2018
Offert
22’11

Hassan: en attendant l’asile

Ce jeune Afghan issu de la minorité Hazara persécutée apprend le français, fait de la radio, vend des Malboro bled et plaisante volontiers. La réponse de l’OFPRA va arriver...
22’11
05 octobre 2018
Offert
29’31

Abir, prof de français en Syrie, métallurgiste en Vendée

Elle s’est battue plusieurs mois pour faire libérer son mari torturé dans les geôles de Bachar al Assad. Récit
29’31
03 septembre 2018
Offert
18’43

Une famille de cœur

Mohammad, réfugié afghan de la tribu des Hazaras, vit à Paris dans l'hôtel particulier de Marie-France, styliste de renom. Apprentissage mutuel.
18’43
24 juillet 2018
Offert